avr 052016
 

Sortant d’une session de dégustation avec Monsieur Thé et camarades buveurs de thés, je restais un peu sur ma fin d’un Da Hong Pao qui je pense pourrait être un peu poussé dans ses extrêmes (Zhong à 6g). Suivant ma réputation de bûcheron, je me fais fort de doubler la mise !

Le Da Hon Pao –grand robe (ou toge) rouge- est un thé des rochers des monts Wuyi dans le Fujian, Chine. Leur origine remonte à la dynastie Song, et il semble que 3 des 4 théier de l’époque soient toujours vivants (source wiki…). D’autres sources citent 5 ou 6 pieds d’origine encore présents…
Sur les cultivars, je n’ai trouvé que 2 références. Les 2 noms trouvés : Qi Dan et Bei Dou. Mais une fois de plus rien de certain. Pour les plus curieux, voici un article sur le sujet.

« Da Hong Pao, cultivar Bei Dou », L’Heure Bleue. 12 g, Gong Fu Cha, Eau filtrée à 95°C, à la maison. Utilisation de tasses à parfum.201603 - tea + maison 002 [Max Width 320 Max Height 240]

Feuilles sèche : Très belles longues feuilles torsadées torréfiées, noires
Feuilles rincées : Torréfié, agrumes, feu de bois, tabac sombre, lourd. Légumes en pierrade.

1ère infusion : 2 secondes environ
Infusion : ambre sombre, limpide.
Nez : lourd, tabacs sombres, bois
Bouche : épais, ample, ambre, fleurs sombres. Violette (sans le sucre).
Arrière : long, astringence légère. Très présent.

2nd infusion : 4 secondes environ
Infusion : idem, un peu plus sombre.
Nez : Idem. Plus ouvert. Note de fleurs.
Bouche : dense, presque lourd. Rond. Ambre, capiteux. Fleur (?).
Arrière : idem. Un rien d’agrumes.

3ème infusion : ~10 secondes
Infusion : idem
Nez :idem, plus puissant. Des notes rapides, mais non identifiées.
Bouche : idem, plus puissant. Notes fugaces, comme au nez…
Arrière : très très long et ample !

201603 - tea + maison 004 [Max Width 320 Max Height 240]4ème infusion : ~20 secondes
Infusion : idem, très brillante
Nez : lourd, dense, capiteux. Sombre. Tabacs.
Bouche : idem
Arrière : toujours cette légère astringence. Très long et stable.

5ème infusion : ~30 secondes
Infusion : idem
Nez : idem
Bouche : idem, retours des notes fugaces.
Arrière : idem, astringence légèrement supérieure.

6ème infusion : ~45 secondes
Infusion : idem, perd un peu de brillance
Nez : idem. Des fleurs fugaces.
Bouche : idem, mais un peu plus huileux (toujours très épais)
Arrière : Long, ample et persistant

Conclusion : j’avoue que cela faisait longtemps que je n’avais pas eu un Da Hong Pao de ce niveau. 15 infusions réalisées et un plaisir toujours renouvelé.

mar 122015
 

Passant tout mon temps à la rénovation de ma maison, je n’ai pas l’occasion d’écrire :-(

Néanmoins, voici une série de vidéo sur le Pu’erh dont j’apprécie l’approche amateur curieux et non professionnel.

Tout est en mandarin doublé (partiellement) en anglais.

 

fév 172015
 
You Hua Xiang Dan Cong 2013, L’heure Bleue

Il y a bien longtemps que je n’ai pas donnée de nouvelles… Bon, malheureusement j’ai cassé ma bouilloire et donc pour le moment pas de thé :-(. Retour sur une dégustation faite en janvier.

Petite folie… un Dan Cong  testé rapidement à l’Heure Bleue qui me tape sérieusement dans l’œil. Il s’agit donc du You Hua Xiang Dan Cong (parfum de You Hua). Le You Hua semble être une écorce de pamplemousse rose marinée… Rien de surprenant à ce qu’un Dan Cong ressorte des parfums d’agrume ^^.
Ce You Hua Xiang est donc un oolong de la catégorie des Phoenix (ou Feng Huang) Dan Cong, cultivé vers la montagne de Wu Dong, contrée de Chao Zhou dans le Guangdong. Il est faiblement oxydé (30-35%) avec une torréfaction assez légère.

FormatFactoryIMG_8218« You Hua Xiang Dan Cong 2013″, L’heure Bleue. 6 g, Gong Fu Cha, Eau filtrée à 90°C, à la maison. Utilisation de tasses à parfum.

Feuilles sèche : foin, pointe de zest d’agrume
Feuilles rincées : agrumes, fruits mûrs, sucre

1ère infusion : 05 secondes environ
Infusion : jaune doré pâle
Nez : léger, fleuri, zest d’agrumes. Jasmin.
Bouche : Agrume, pamplemousse. Sucre. Ample.
Arrière : fleuri, zest de pamplemousse rose. Une légère astringence monte après 30 secondes. Le pamplemousse prend de l’ampleur.

2nd infusion : 06 secondes environ
Infusion : idem
Nez : fleurs, pamplemousse rose, sucre, orchidée.
Bouche : Zest de pamplemousse rose, fleurs. Touche de jasmin en final
Arrière : idem, avec une astringence plus marquée.

3ème infusion : ~07 secondes
Infusion : idem
Nez : pamplemousse rose, sucre, doux. Fleurs blanches. Nectar. Pointe de Jasmin.
Bouche : zest de pamplemousse envahissant la bouche. Touche de fleur / nectar par-dessus sans cacher le pamplemousse.
Arrière : fleuri, zest de pamplemousse rose. Astringence bien marquée mais pas violente. Très très long.

FormatFactoryIMG_82214ème infusion : ~10 secondes
Infusion : idem
Nez : doux, agrumes. Pamplemousse rose. Toujours cette note de jasmin, un peu enivrante. Fruité.
Bouche : Ample et prenante. Légère amertume. Zest de pamplemousse. Tanins. Fleur.
Arrière : idem

5ème infusion : ~14 secondes
Infusion : idem
Nez : plus léger. Doux, agrumes.
Bouche : légère astringence. Zest pamplemousse. Agrumes. Fleurs.
Arrière : idem

FormatFactoryIMG_82246ème infusion : ~20 secondes
Infusion : idem
Nez : reprend consistance. Subtil, pamplemousse rose, fleurs. Doux et délicat.
Bouche : Zest de pamplemousse rose, agrumes. Fleurs. Pointe de jasmin.
Arrière : Amertume plaisante, zest de pamplemousse. Agrumes. Très belle longueur.

Encore plusieurs infusions parfaites !!! Inépuisable.

Conclusion : wow ! Un grand thé s’il en est ! Si vous aimez les Dan Cong, à consommer d’urgence !

FormatFactoryIMG_8233

déc 162014
 

mes jardins de the - michel finkoff« Mes Jardins de Thé », Michel Finkoff

Retirant la poussière de ce vieux compagnon de route du thé, maintenu sur son étagère durant bien trop longtemps sans bouger, je souhaitais rejoindre l’auteur dans son voyage. J’avoue que c’est aussi pur oublier un peu le dernier livre lu et commenté… Ce livre, qui est une référence pour les anciens du monde du thé (1990) n’a pas été traduit et est donc resté uniquement dans le monde francophone.

Le livre est assez imposant, de format A5, 236 pages avec 4 encarts de photos. Les photos, d’une autre époque, sont belles, mais nous semblent un peu désuètes. Quoi qu’il en soit, elles illustrent très bien le texte et sont véritablement une valeur ajoutée au livre.

Plus un carnet de voyage savant que réellement une approche académique, Michel Finkoff nous présente son expérience des thés indiens et ceylanais. Parsemé de rencontres, de dégustations… c’est un très agréable panorama, qui s’il n’est plus totalement d’actualité offre un beau voyage dans ce que furent les plantations de la fin du 20eme siècle.
La dernière partie du livre, consacrée à des notes techniques est succincte mais précise. Elle ne concerne bien sûr que les thés anglo-indiens des régions citées.
Voici pour conclusion de cette 70ème lecture :

Conclusion : outre un beau voyage, c’est une référence pour les thés anglo-indiens en langue française. A conseiller d’urgence.

nov 142014
 

Comme abordé lors de la revue du Yu Ya, mon passage à la M3T m’avait fourni outre des classiques, une surprise. La voici : le Ba Ling Fa Yan, un thé travaillé en wulong sur un cultivar destiné à l’origine à un thé vert. Une sélection « exclusive » de la M3T m’a-t-on vendu…
Si la pratique de ‘détournement ‘ des cultivars vers d’autres utilisations est de plus en plus courante, elle donne des résultats parfois amusant. Tentons l’aventure J

Ba Ling Fu Yan« Ba Ling Fu Yan », Maison des 3 Thés. 4 g, Zhong, Eau filtrée à 95°C, à la maison. Utilisation de tasses à parfum.
Note : les parfums sont pris dans le zhong où ils sont pour une fois plus notables que dans la tasse à parfums.

Feuilles sèche : Belles feuilles torsadées, bourgeon plus 1ere feuille. Bel assemble tri-color (vert, jaune et brun) Parfum de raison blanc sucré.
Feuilles rincées : Arachides, fleurs, guimauve, muscat. Végétal humide. Parfum lourd et enivrant.

1ère infusion : 30 secondes environ
Infusion : Limpide, doré clair.
Nez : Violette, guimauve. Nectar capiteux. Sucre
Bouche : Peaux de raisin muscat, Fleurs. Suave, fin mais brut.
Arrière : Raisins, belle durée. Point de fleurs.

2nd infusion : 45 secondes environ
Infusion : idem, quelques poils en suspension.
Nez : idem mais plus sombre. Fruits caramélisés.
Bouche : léger et ample. Muscat blanc peu sucré. Fleurs. Banane ?
Arrière : idem

3ème infusion : ~60 secondes
Infusion : plus lumineux, toujours d’un doré limpide
Nez : Muscat, guimauve. Sucre. Fleurs capiteuses.
Bouche : Perte de sucre. Raisin blanc. Fruit blanc peu mur. Fleur discrète. Muscat peu sucré.
Arrière : Bonne rémanence. Raisin. Peu de fruits.

4ème infusion : ~90 secondes
Infusion : idem
Nez : Forte perte de vitesse. Guimauve. Fleurs blanches.
Bouche : Peau de muscat. Fruité, sucré. Ample. Accroche sur les joues
Arrière : Très légère astringence. Long. Peau de fruits.Ba Ling Fu Yan

5ème infusion : ~120 secondes
Infusion : idem
Nez : Reprise des parfums. Guimauve, violette. Muscat.
Bouche : idem, plus sur le muscat.
Arrière : idem. Un peu plus sur le muscat.

6ème infusion : ~120 secondes
Infusion : idem
Nez : Fleurs, Violette. Guimauve.
Bouche : Peau de fruits, saveurs compotées.
Arrière : moins long, toujours sur les peaux de fruits.

Conclusion : Un très beau nez qui part un peu vite. Une bouche agréable mais manquant de finesse.